L'ORGUE DE NOTRE DAME DU FORT -

 

 

 

L'intérêt de l'orgue de la collégiale Notre Dame d'Etampes réside dans une remarquable proportion de tuyauterie de la fin du XVIè siècle.

En effet, le dessus de la montre, le prestant, la doublette et la cymbale du grand-orgue présentent des caractéristiques indentiques.

Les jeux en étain de Cornouailles, ont des bouches basses et étroites, des écusson triangulaires, entourés de traces de rouge importantes.

Le nazard du grand-orgue (corps en étain et pieds en plomb) ainsi que le cornet (en plomb) de ce même clavier, témoignent d'une facture un peu différente, mais également très ancienne.

L'hypothèse de la récupération d'une partie de la tuyauterie appartenant à l'orgue précédent (détruit en 1562 lors du sac de la collégiale) pourrait peut-être expliquer cet état de fait.


PREMIER CLAVIER

48 Notes

sans premier Ut dièze

  MONTRE
BOURDON 8
PRESTANT
FLUTE D'ALLEMANS
NAZARD (basse et dessus)
DOUBLETTE 2 (basse et dessus)
TIERCE (basse et dessus)
FOURNITURE II
CYMBALE III
TROMPETTE (basse et dessus)
CROMORNE 8
VOIX HUMAINE (Basse et dessus)
CORNET 5 rangs

DEUXIEME CLAVIER

32 notes

  BOURDON 8
  PRESTANT 4
  CORNET 3 RANGS
  VOIX HUMAINE

Pédale en tirasse

du premier clavier

 

Tremblant général

tempérament mésotonique ( 8 tierces pures)

 

 

 

 

 

 


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site